driver

Sebastian Vettel


12

37 PTS


nationality
Germany
place
Heppenheim
date
03-07-1987
debut
2007

Sebastian Vettel

Avec quatre titres à son actif, Sebastian Vettel, 34 ans, est depuis longtemps le pilote le plus titré de la Formule 1. Cependant, il a remporté tous ces titres mondiaux lors de son passage chez Red Bull Racing et a depuis été dépassé par Lewis Hamilton. Vettel n'a pas été en mesure de conclure glorieusement son séjour chez Ferrari en 2020 et a opté pour une nouvelle aventure chez Aston Martin en 2021.

Classement de Formule 1

Pos.NameTeamPoints
1VERMax VerstappenRed Bull Racing454
2LECCharles LeclercFerrari308
3PERSergio PerezRed Bull Racing305
4RUSGeorge RussellMercedes AMG F1 team275
5SAICarlos SainzFerrari246
6HAMLewis HamiltonMercedes AMG F1 team240
7NORLando NorrisMcLaren122
8OCOEsteban OconAlpine F1 team92
9ALOFernando AlonsoAlpine F1 team81
10BOTValtteri BottasAlfa Romeo F1 team49
11RICDaniel RicciardoMcLaren37
12VETSebastian VettelAston Martin F1 team37
13MAGKevin MagnussenHaas F125
14GASPierre GaslyScuderia AlphaTauri23
15STRLance StrollAston Martin F1 team18
16SCHMick SchumacherHaas F112
17TSUYuki TsunodaScuderia AlphaTauri12
18ZHOGuanyu ZhouAlfa Romeo F1 team6
19ALBAlexander AlbonWilliams4
20LATNicholas LatifiWilliams2
21DEVNyck de VriesWilliams2
22HULNico HulkenbergAston Martin F1 team0

 

De grands pas vers la Formule 1

Dès son plus jeune âge, Sebastian Vettel est apparu sur le radar de Red Bull. Le programme junior de l'écurie autrichienne ne menait pas encore à la Formule 1 à l'époque, mais cela signifiait un chemin plus facile vers le sommet. En 2001, Vettel a été accepté dans le programme et le chemin vers la catégorie reine a été rapidement pris.

Vettel ne reste pas longtemps actif dans les classes inférieures, en 2006, l'Allemand a la chance de travailler comme pilote d'essai pour BMW Sauber. À l'époque, il est le plus jeune pilote à avoir bouclé un tour de piste lors d'un week-end de course, lors de la deuxième séance d'essais libres avant le Grand Prix de Turquie. Non seulement Vettel a réalisé le meilleur temps de la séance, mais il a également reçu sa première amende pour excès de vitesse dans la voie des stands. 

Ses débuts dans un Grand Prix sont survenus de manière inattendue après que Robert Kubica ait été impliqué dans un gros accident au Canada. Vettel a pris place dans la BMW lors du week-end de course à Indianapolis et y a même récolté des points. Autre record établi par Vettel : être le plus jeune pilote à marquer des points dans un Grand Prix. Ce record, ainsi que celui du plus jeune participant à un week-end de course, a été repris à Seb des années plus tard par Max Verstappen.

Temps de vol chez Toro Rosso

Toujours sous contrat en tant que junior Red Bull, Vettel est passé chez Toro Rosso, l'équipe satellite de Red Bull Racing, en 2007. La STR2 est loin d'être la meilleure voiture de la grille, mais Sebastian Vettel parvient tout de même à impressionner. En Chine, l'Allemand a marqué son seul point avec Toro Rosso cette saison, mais c'était un excellent résultat : P4. Un an plus tard, Vettel poursuivra cette tendance en marquant 35 points tout au long de la saison.

En Italie, amis et adversaires ont été stupéfaits lorsque Vettel a pris la pole position sur une Monza détrempée et a conduit à la victoire le jour suivant. Le record du plus jeune pole-sitter est toujours détenu par Vettel. Verstappen n'a pas été en mesure de changer cela non plus.

L'ère Red Bull Racing

La série de bons résultats de Red Bull n'est pas passée inaperçue, ce qui a conduit Helmut Marko à faire passer son jeune protégé dans l'équipe principale : David Coulthard a pris sa retraite pour que Vettel puisse faire ses preuves dans une voiture de pointe. En 2009, Brawn GP était trop forte pour Red Bull Racing, mais un an plus tard, Vettel a montré son meilleur côté. 

Quatre années de suite, Vettel a remporté le championnat et quatre fois également le titre de champion des constructeurs. Lors de sa dernière saison avec Red Bull Racing, l'Allemand a remporté neuf GP et Seb est monté treize fois sur le podium cette année-là. 

L'introduction des moteurs hybrides en F1 s'est accompagnée d'un revers majeur pour Red Bull Racing en 2014. L'équipe n'était plus la force dominante, le relais était pris par l'équipe d'usine Mercedes. Après une saison sans victoire de Vettel aux côtés de Daniel Ricciardo, Red Bull a annoncé le départ de l'Allemand à la fin de l'année 2014 : 

Temps d'attente chez Ferrari

En 2015, Vettel remplace dans l'écurie de Maranello Fernando Alonso, parti, qui a fait le mauvais choix pour la énième fois de sa carrière et a dû faire face à des années noires chez McLaren. Aux côtés de Kimi Raikkonen, Vettel a bien démarré sa première saison chez Ferrari. 

Les trois victoires et la série de podiums étaient loin d'être suffisants pour dépasser Mercedes. Sebastian a dû se contenter de la P3 au classement et un an plus tard, les choses ne se sont guère améliorées. Il n'a même pas remporté une seule course en 2016.

Le quadruple champion du monde peut à nouveau sourire en 2017, lorsque la Ferrari SF70H semble être en mesure de rivaliser avec Mercedes. L'équipe italienne a sprinté hors des starting-blocks, mais a sombré au cours de la saison. Il en va de même en 2018, où l'Allemand jette en partie le championnat lui-même en s'écrasant derrière la voiture de sécurité lors de sa course à domicile.

Après 2018, Ferrari ne mise plus totalement sur le quadruple champion. Le jeune talent Leclerc est arrivé et cela s'est avéré être un succès. Pas Vettel, mais Leclerc a remporté plusieurs victoires et poles pour l'équipe et a marqué plus de points sur l'année que son coéquipier plus expérimenté. Pour couronner le tout, Leclerc s'est vu offrir un contrat par Ferrari jusqu'en 2024.

Avant le début de l'année 2020, Mattia Binotto, le directeur de l'équipe Ferrari, a déjà annoncé que Vettel ne courra plus pour l'équipe en 2021. Il a été remplacé par Carlos Sainz. C'est une fin douloureuse pour ses six années avec la Scuderia et cette douleur n'a fait qu'empirer au cours de la saison. Il a du mal à marquer le moindre point.

Nouveau départ chez Aston Martin

Parce que le marché des pilotes dans les autres grandes écuries est pratiquement verrouillé, Vettel décide de rejoindre un nouveau projet prometteur. Racing Point a été rebaptisée Aston Martin et sous la direction de Lawrence Stroll, de nombreux investissements ont été réalisés. Avec le plafond budgétaire en place à partir de 2021, cette équipe espère atteindre le sommet à l'avenir.

Le passage à Aston Martin s'avère être une bonne décision. Vettel part avec une ardoise propre et trouve rapidement ses marques au sein de l'équipe. Cela se traduit par deux podiums : deuxième place à Bakou et deuxième place en Hongrie. Il perd toutefois cette dernière en raison d'une disqualification après qu'il n'y ait pas eu assez de carburant dans le réservoir pour l'enquête de la FIA.

Sebastian Vettel en 2022

Dans l'ensemble, 2021 s'est avérée être une saison réussie pour Vettel. Il termine la saison à la 12e place, devant son coéquipier Lance Stroll et avec plus de points qu'il n'avait réussi à engranger lors de sa dernière saison chez Ferrari. L'Allemand semble renaître chez Aston Martin et voudra aider l'équipe à poursuivre son chemin vers le sommet en 2022.