Racepictures

General

La saison des bêtises bat son plein en IndyCar aussi, l'équipe de F1 McLaren est impliquée.

La saison des bêtises bat son plein en IndyCar aussi, l'équipe de F1 McLaren est impliquée.

14 août - 19:36
0 Commentaires

GPblog.com

Nous sommes dans la pause estivale et la célèbre Silly Season est en cours en Formule 1. De l'autre côté de l'océan, l'IndyCar a aussi sa "propre" saison de folie. Là aussi, des rebondissements bizarres et inattendus ont eu lieu, dans lesquels la Formule 1 s'est également impliquée. Ou est-ce l'inverse ? Dans cet article, GPblog fait le point sur toutes les situations qui se déroulent.

Palou

Le 12 juillet, un communiqué de presse apparemment routinier de Chip Ganassi Racing faisait état de la prolongation de contrat d'Alex Palou pour la saison 2023 d'IndyCar. Mais alors que l'équipe a indiqué qu'elle exerçait l'option prévue dans le contrat, c'est Palou qui a signalé sur Twitter qu'il allait partir pour rejoindre McLaren Racing. Palou a ajouté que la citation qui lui a été attribuée dans l'annonce n'était pas de lui. Un procès est toujours en cours.

L'équipe McLaren, quant à elle, n'a pas pu attendre plus longtemps pour donner une réponse et a envoyé un tweet confirmant qu'elle avait signé Palou.

Vettel/Alonso

Pendant ce temps, en Formule 1, c'est Fernando Alonso qui a mis fin à la Silly Season. Le double champion de Formule 1 a annoncé après le Grand Prix de Hongrie qu'il quitterait Alpine pour piloter pour Aston Martin en 2023, remplaçant Sebastian Vettel qui avait précédemment annoncé sa retraite après cette saison.

Contrairement à Chip Ganassi Racing et à sa relation avec Alex Palou, Alpine n'avait aucune option de contrat sur laquelle se rabattre pour garder Alonso. Cela a conduit l'équipe à annoncer un jour plus tard qu'elle promouvait le pilote de réserve Oscar Piastri pour remplacer Alonso. À la stupéfaction générale, Piastri a ensuite annoncé, tout comme Palou, que ce n'était pas le cas. Selon diverses sources, le jeune Australien a eu des entretiens avec McLaren et a accepté une offre.

McLaren

En ajoutant Piastri et (potentiellement) Palou à McLaren, certains remaniements devront avoir lieu chez McLaren, et le premier malheureux perdant semble être Daniel Ricciardo. McLaren aimerait entamer des discussions avec Ricciardo pour le racheter.

McLaren est loin d'être prêt pour cela. Colton Herta a fait des essais au Portugal en juillet et une autre séance d'essais libres suivra peut-être. Il est peu probable que l'équipe Papaya fasse une offre qui le verrait quitter IndyCar avant 2024, mais tout peut arriver à ce stade.

Herta, Rosenqvist, O'Ward


McLaren a encore quelques sièges à pourvoir en IndyCar. Garder Colton Herta sur la liste est logique. Il en va de même pour Pato O'Ward, qui a pu effectuer un Young Drivers Test en décembre dernier et pourrait attendre ses options pour passer à la F1 avec une autre année en IndyCar.

Un pilote qui a beaucoup à perdre sans que ce soit sa faute est Felix Rosenqvist, un autre pilote de l'écurie McLaren. L'équipe a annoncé il y a deux mois que Rosenqvist resterait en IndyCar ou passerait à la nouvelle équipe de Formule E. Maintenant, la situation d'Alex Palou le laisse dans les limbes. Rosenqvist lui-même aimerait rester en IndyCar, où il a montré de belles saisons ces dernières années.

Conclusion : Tout comme Palou peut être lié à Chip Ganassi Racing via une option d'équipe dans le contrat, McLaren possède les droits de Rosenqvist pour 2023. Si McLaren gagne l'affaire Palou au tribunal, Rosenqvist pourrait être licencié une fois que tous les précieux sièges d'IndyCar auront été pourvus.

Tous les cas individuels seront sans aucun doute poursuivis.....

Lecteur vidéo

Plus de vidéos