F1 News

Les pilotes de F1 veulent conduire dans d'autres catégories : C'est mieux que d'être assis sur une plage.

Les pilotes de F1 veulent conduire dans d'autres catégories : "C'est mieux que d'être assis sur une plage".

16 juin - 14:53

GPblog.com

En raison de tous les engagements à l'intérieur et à l'extérieur de la Formule 1, il est très difficile pour les pilotes de s'engager dans d'autres classes de course. Cela crée de la déception chez (certains) pilotes. Au cours de la conférence de presse précédant le Grand Prix du Canada, un certain nombre de pilotes ont parlé de leurs ambitions futures.

"Je pense que c'est individuel en tant que pilote", déclare Valtteri Bottas. Lui-même aimerait avoir plus de temps pour déchirer l'asphalte en dehors de la Formule 1 :"J'ai l'impression que lorsque vous conduisez autre chose, vous pouvez toujours débloquer et découvrir quelque chose, cela vous permet de rester affûté." Le piloteWilliams Alexander Albon rejoint le Finlandais. Le Thaïlandais britannique n'a temporairement pas eu de siège dans la classe reine après avoir quitté Red Bull. Il s'est donc réfugié dans le DTM. "La façon dont je vois les choses, c'est un peu comme... j'ai fait du DTM, par exemple. Des voitures très différentes, et peut-être pas les plus amusantes à conduire, mais vous apprenez une façon tellement différente de conduire rapidement. Tu apprends à être rapide dans d'autres domaines."

Plus tu conduis, plus tu t'améliores

Fernando Alonso ne mâche pas ses mots. L'Espagnol, qui a piloté dans de multiples catégories en dehors de la Formule 1, comme Daytona, Le Mans et l'Indy 500, pense qu'il n'y a que des avantages à conduire plusieurs types de voitures :"Plus vous faites de courses, plus vous conduisez, meilleur vous êtes. Au lieu d'être dans un restaurant ou sur une plage, ou sur un événement ou une première ou quoi que ce soit d'autre. Ce sera toujours quelque chose que vous mettez sur votre disque dur."

Charles Leclerc voit peu d'opportunités de s'attaquer à d'autres classes pour le moment."En dehors des courses, nous avons aussi pas mal d'événements et de choses à faire avec Ferrari. Donc pas beaucoup de temps libre, et le temps libre que nous avons, quand nous avons deux ou trois jours, évidemment Le Mans est une course très fatigante. J'aimerais bien la faire un jour, mais Formule est la principale priorité."