F1 News

Vettel calme sous le choc avec Stroll : Peut-être juste un malentendu

Vettel calme sous le choc avec Stroll : Peut-être juste un malentendu

13 novembre à 13:22
  • GPblog.com

Sebastian Vettel a réagi calmement à la collision avec son coéquipier Lance Stroll lors de la course de sprint. S'exprimant sur Viaplay après le sprint, le quadruple champion du monde s'est principalement concentré sur les performances de la voiture et non sur l'incident très médiatisé entre les deux pilotes Aston Martin.

La dernière course de sprint de la saison a vu pas moins de deux confrontations entre coéquipiers. Fernando Alonso et Esteban Ocon se sont affrontés à deux reprises et ont été contraints de rentrer dans le rang. La bataille entre Vettel et Stroll a été encore plus frappante. Vettel a essayé de dépasser son coéquipier mais Stroll ne voulait pas en entendre parler et a poussé Vettel sur l'herbe. Stroll a reçu une pénalité de temps de 10 secondes et trois points de pénalité sur son permis pour cette action. Pourtant, Vettel ne semble pas avoir de rancœur envers son coéquipier.

"Évidemment, c'était très serré, à la fin, mais tu sais, c'était peut-être un malentendu", a déclaré Vettel. "Je suis allé à l'intérieur et ensuite l'écart s'est refermé et j'étais en quelque sorte à moitié sur l'herbe et il était difficile de récupérer. Mais un tour plus tard, nous avons décidé de travailler ensemble."

La voiture semble être plus importante pour Vettel que la collision

Vettel a rapidement décidé de changer de sujet pour parler des performances de la voiture. "J'avais l'air d'avoir plus de rythme. Je pense que je me suis bien occupé des pneus dans cette course et j'ai semblé avoir un bon rythme, surtout à la fin. Si nous avons le même genre de rythme et que nous gérons bien les pneus, alors j'espère que nous pourrons marquer des points en course."

Vettel a finalement terminé la course de vitesse en neuvième position, juste en dehors des points. Cependant, c'est une bonne position de départ pour l'Allemand alors qu'il poursuit Valtteri Bottas. Chez les pilotes, Vettel n'a toujours que sept points de retard sur le Finlandais ; chez les constructeurs, Alfa Romeo a toujours une petite avance de quatre points sur Aston Martin.