F1 News

Il n'y a pas d'amertume chez Alpine après le départ soudain d'Alonso.

Il n'y a pas d'"amertume" chez Alpine après le départ soudain d'Alonso.

23 septembre - 08:08
0 Commentaires

GPblog.com

Dans une interview avec Motorsport-total.com le PDG d'Alpine, Laurent Rossi, explique comment il voit le départ de Fernando Alonso.

Alonso est un vétéran de l'équipe Alpine. Au total, il a piloté avec l'équipe pendant huit ans, le point culminant absolu étant les titres de champion en 2005 et 2006, alors encore sous le nom de Renault. Après une courte pause dans le sport, Alonso roule à nouveau pour Alpine depuis l'année dernière, mais l'aventure s'est avérée de courte durée : l'année prochaine, il reprendra le siège de Sebastian Vettel chez Aston Martin.

Un grand nom quitte donc Alpine, reconnaît Rossi. "Fernando n'est pas n'importe quel pilote. Il est l'une de nos légendes, en fait il est le pilote Renault/Alpine le plus légendaire, il a remporté deux titres avec nous. C'est notre titre de gloire. Il était donc difficile pour nous de ne pas le garder."

Pas d'amertume

De la part de Rossi, il n'y a aucune amertume envers Alonso. Il reconnaît que l'Espagnol voulait quelque chose qu'Alpine ne pouvait pas lui offrir : un contrat à long terme. Qu'Alonso ait finalement choisi de signer avec une équipe qui pouvait lui offrir cela, selon Rossi, n'est que logique.

Alonso est actuellement neuvième au championnat, juste derrière son coéquipier Esteban Ocon. Chez les constructeurs, Alpine fait beaucoup mieux qu'Aston Martin : Alpine est quatrième, Aston Martin avant-dernier. Rossi espère donc secrètement que, d'un point de vue sportif, c'était le mauvais choix pour Alonso de partir. "Cela signifie que nous sommes toujours meilleurs qu'Aston", a-t-il déclaré.

Lecteur vidéo

Plus de vidéos