F1 News

Alfa Romeo a été irrité par le calendrier de la FIA : Il est arrivé très tard.

Alfa Romeo a été "irrité" par le calendrier de la FIA : "Il est arrivé très tard".

7 février - 09:50 Dernière mise à jour: 28 février - 11:33

GPblog.com

Alfa Romeo a dévoilé la C43 pour 2023, devenant ainsi la première équipe de Formule 1 à montrer plus que la simple livrée au public. L'équipe a terminé à une belle sixième place du championnat 2022 et souhaite poursuivre sur cette lancée lors de la nouvelle saison de F1.

Pendant le lancement de la C43, l'équipe reste prudente dans la définition des attentes. "Il est toujours difficile en début de saison de savoir où nous en sommes. Où en sont nos concurrents. Ce que nous voulons faire, c'est poursuivre notre croissance. Remédier à toutes les faiblesses et travailler pour améliorer notre équipe dans tous les domaines. Nous ne parlons pas d'objectifs uniques. Nous voulons avoir une meilleure performance globale et être plus réguliers", a déclaré le représentant de l'équipe Alessandro Alunni Bravi.

Jan Monchaux a ajouté qu'Alfa Romeo s'est concentré sur l'arrière de la voiture, où il y aurait encore un potentiel inexploité. En outre, les problèmes de fiabilité, dont Valtteri Bottas et Guanyu Zhou ont parfois souffert, figuraient également en bonne place sur la liste."Historiquement, nous avons toujours été très forts en matière de fiabilité, mais l'année dernière, nous avons perdu un peu de ce qui était notre plus grande force", a déclaré le directeur technique.

Alfa Romeo n'est pas content du timing de la FIA

Au milieu de la saison dernière, la FIA a annoncé un changement de règlement pour 2023, obligeant toutes les équipes à apporter des modifications au plancher. Le timing de la décision aurait pu être un peu meilleur en ce qui concerne Monchaux. "Nous avons été légèrement irrités par le timing, la décision a été prise très tard. Habituellement, les changements tardifs favorisent les plus grandes équipes", a-t-il expliqué.

Néanmoins, Alfa Romeo espère poursuivre la ligne 2022 en 2023, où l'équipe s'attend à nouveau à un milieu de terrain très compétitif. "Certaines équipes, dont nous espérons faire partie, auraient pu faire un pas de plus. J'espère que ce sera une bataille acharnée pour le milieu de terrain, le sommet du milieu de terrain. Presque 6/7 équipes. Une saison où les cheveux gris vont augmenter," a déclaré la prédiction de Monchaux.

Lecteur vidéo

Plus de vidéos