Red Bull Contentpool

F1 News

Retour sur la dernière victoire de Ferrari à Singapour

Retour sur la dernière victoire de Ferrari à Singapour

27-09-2022 06:15 Dernière mise à jour: 10:12
0 Commentaires

GPblog.com

Le Grand Prix de Singapour est prévu le week-end prochain et c'est pourquoi, chez GPblog, nous revenons sur la dernière édition de ce GP. Pour cela, il faut remonter à 2019, où les relations en F1 étaient à cran à cause d'un moteur un peu trop rapide de Ferrari.

Qu'à fait Ferrari ?

Singapour n'était pas sur le calendrier de la F1 en 2020 et 2021 à cause des restrictions autour du Corona. Donc pour la dernière édition, il faut remonter à septembre 2019. Une période de l'histoire de la F1 où il y avait des points d'interrogation autour des performances de Ferrari. Le moteur était devenu beaucoup plus compétitif après l'été, qui avait déjà vu Charles Leclerc décrocher la pole et gagner en Belgique et en Italie.

Le monde entier de la Formule 1 n'arrivait pas à croire que Ferrari avait pu faire un tel bond en avant, et avec le recul, il s'avèrera aussi que Ferrari n'a pas tout à fait respecté les règles. L'équipe italienne a été punie par la FIA, mais les équipes rivales n'ont jamais pu voir les documents. Ferrari insiste encore aujourd'hui pour dire qu'elle n'a rien fait de mal pendant cette période.

Singapour était la troisième course après la pause estivale et Ferrari était toujours dominante. Pour la troisième fois d'affilée, Leclerc a pris la pole. Le Monégasque était un peu moins de deux dixièmes plus rapide que Lewis Hamilton. Sebastian Vettel et Max Verstappen se sont assurés la deuxième ligne sur la grille pour le Grand Prix de dimanche.

Le contrecoup de Vettel

Le début de la course s'est déroulé sans changement majeur pour les leaders. Vettel a fait tout ce qu'il pouvait dans les premiers tours pour dépasser Hamilton, mais n'y est pas parvenu. Il a fallu un arrêt aux stands pour dépasser Hamilton. Cela s'est produit au 20ème tour, où Vettel a plongé dans les stands avec Verstappen.

Cependant, cette contre-attaque s'est avérée si forte que même Leclerc a été surpris. Au 21ème tour, il n'a pas été informé par son équipe que Vettel avait fait un arrêt aux stands et qu'il devait pousser, alors Leclerc est sorti des stands un tour plus tard juste derrière Vettel. Le Monégasque a fait entendre son mécontentement sur la radio de bord.

C'était un nouvel épisode de la relation difficile entre les deux pilotes Ferrari. En effet, en Italie, Leclerc avait désobéi à l'ordre de l'équipe de donner une remorque à Vettel pendant les qualifications. Alors que tout le monde ralentissait, Leclerc, qui avait le meilleur temps à son nom après le premier passage, a joyeusement ralenti avec les autres. En conséquence, presque tous les pilotes ont franchi la ligne de départ trop tard pour entamer un autre tour.

C'était donc l'heure de la revanche pour Vettel, qui n'a plus jamais vu sa position menacée sur le circuit étroit de Marina Bay Street. Verstappen a également profité de sa contre-attaque, dépassant Hamilton pour la troisième place. Ferrari avait les choses en main avec un 1-2 et une troisième victoire d'affilée, mais en raison de modifications du moteur, cette victoire serait la dernière jusqu'au Grand Prix de Bahreïn en 2022.

Lecteur vidéo

Plus de vidéos