Hamilton se plaint : "Mercedes n'a pas fait les changements demandés"

F1 News

Hamilton a douté de lui-même : Est-ce moi ou la voiture ?
29 novembre à 14:15
  • GPblog.com

Lewis Hamilton admet qu'il a parfois douté de lui-même au cours de la difficile saison de Formule 1 que lui et Mercedes ont connue. Le Britannique de 38 ans a critiqué à plusieurs reprises sa voiture de F1, la W14, mais il dit qu'il s'est aussi blâmé pour les problèmes.

Hamilton a douté de lui-même

"En fin de compte, lorsque vous avez des saisons difficiles comme celle-ci, il y aura toujours des moments où vous vous direz : 'C'est moi ou c'est la voiture ? Est-ce que tu l'as encore ? Est-elle partie ?' Parce qu'il te manque ça, tu sais... quand la magie opère, quand tout se met en place, la voiture et toi, et cette étincelle, c'est extraordinaire. Et c'est ce que vous recherchez", a déclaré Hamilton lors d'une conversation avec la BBC.

Ainsi, en plus d'avoir des sentiments mitigés sur sa voiture Mercedes, Hamilton a parfois douté de lui-même. "Je ne suis qu'un être humain. Si quelqu'un dans le monde vous dit qu'il n'a pas ces choses, il est dans le déni. Nous sommes tous des êtres humains."

Pourtant, dans le même temps, il reste critique sur la façon dont son équipe a géré certaines choses. Par exemple, il dit avoir senti dès le début de la saison de F1 que la W14 ne serait pas à la hauteur des attentes, mais que Mercedes ne l'a pas suffisamment écouté.

Hamilton : "Mercedes ne m'a pas écouté"

"Je me souviens d'avoir ressenti exactement la même chose. Et ce n'était vraiment pas un grand sentiment. J'avais vraiment de grands espoirs", a poursuivi Hamilton. "Je suis sûr qu'il y avait des frustrations, parce que j'avais demandé certains changements, et qu'ils n'ont pas été faits".

Il s'en est suivi des "conversations difficiles" avec Mercedes. "Personne ne savait exactement quel était le problème. Personne ne savait comment le résoudre. Fort de l'expérience de l'année précédente, je me suis appliqué, j'ai creusé, je me suis assis avec les gars. Nous avions de bien meilleures réunions. J'ai pu rester beaucoup plus positif pendant l'année et me dire : 'La saison va être longue, mais n'abandonnons pas. Continuons à nous efforcer de tirer le maximum de la voiture, quoi que cela puisse être", a déclaré Hamilton.