F1 News

alonso met en garde contre des conclusions prématurées à jeddah

Alonso tempère les attentes d'Aston Martin : On ne sait jamais jusqu'à la qualification

18 mars à 17:12
Dernière mise à jour 31 mars à 14:52
  • GPblog.com

Jusqu'à présent, les choses semblent aller pour le mieux pour Aston Martin. Après le podium de Fernando Alonso à Bahreïn, l'équipe basée à Silverstone semble être à nouveau deuxième en Arabie Saoudite. Cependant, Alonso se garde bien de tirer des conclusions hâtives.

Alonso souligne qu'à Bahreïn, son équipe semblait également être la deuxième derrière Red Bull Racing, mais l'équilibre des forces s'est avéré différent en qualifications. "À Bahreïn, nous étions bien le vendredi et ensuite nous étions cinq, presque six en qualifications. On ne sait donc jamais jusqu'à ce qu'on arrive aux qualifications", a-t-il déclaré lors d'une conversation avec Sky Sports.

À l'issue des deux premières séances d'essais libres, Aston Martin ne disposait toujours pas de la voiture qu'Alonso souhaitait. "Je pense que l'équilibre n'est pas encore idéal. Nous devons donc encore chercher un peu d'adhérence ce soir. Mais oui, jusqu'à présent, tout va bien. C'est un autre bon départ", a poursuivi l'Espagnol de 41 ans.

Alonso sur les attentes de Jeddah

Quant à savoir si Aston Martin sera en mesure de maintenir son avance actuelle sur Ferrari pour redevenir la deuxième équipe, Alonso ne peut pas répondre à la question en se basant sur les séances d'essais libres à Jeddah. " Je me contente de conduire la voiture et en qualifications, je vois où j'en suis", dit-il simplement.

"Mais il est évident qu'il y a beaucoup d'essais libres. Il y a beaucoup de jours entre les courses, beaucoup de données à analyser et beaucoup de prédictions et d'estimations à faire pour vous", s'amuse le double champion du monde. "C'est aussi ce qui fait la beauté de la Formule 1. Mais pour nous, équipes ou pilotes, il est difficile de lire quoi que ce soit sur les essais libres".