F1 News

Vettel sur la période Ferrari : "L'idée d'abandonner était très présente".

8 novembre à 09:41
Dernière mise à jour 8 novembre à 10:38
  • GPblog.com

Sebastian Vettel a expliqué à quel point son passage chez Ferrari a été difficile, notamment sur le plan mental. Dans une interview avec Der Spiegel l'Allemand raconte qu'il a envisagé une retraite anticipée à plusieurs reprises.

La carrière de Formule 1 de Vettel touche à sa fin. À deux courses de la fin, le pilote Aston Martin peut se retourner sur une carrière impressionnante, comprenant pas moins de quatre titres mondiaux. Mais le dernier de ces titres a déjà neuf ans et cela fait un moment que Vettel n'a pas pu vraiment se battre pour des victoires.

Après un passage réussi chez Red Bull Racing, Vettel est passé chez Ferrari en 2015, dans l'espoir d'y affronter les Mercedes nouvellement apparues. En vain : les deuxièmes places en 2017 et 2018 se sont avérées être le maximum qu'ils pouvaient atteindre. Vettel révèle aujourd'hui qu'il était proche de prendre sa retraite pendant cette période. "Consommer tant d'énergie deux années de suite, aussi mentalement, et puis se heurter à rien. Puis le doute a surgi : est-ce que cela va encore arriver ? Y a-t-il un espoir ?"

Le choc mental de 2019 a été le facteur décisif

Finalement, Vettel est resté chez Ferrari pendant deux années supplémentaires avant de passer chez Aston Martin en 2021. Les deux dernières années chez Ferrari n'ont pas été faciles pour Vettel, car pendant cette période, Red Bull est également passé devant l'écurie de course italienne. La prise de conscience que ce ne serait pas lui chez Ferrari a été difficile, explique Vettel. "Cela m'a fait quelque chose que je n'ai pas immédiatement compris. Lorsque mon contrat chez Ferrari a expiré en 2020, l'idée de démissionner était très présente."

Bien que Vettel n'ait pas été en mesure de concourir au premier plan chez Aston Martin, l'équipe fait néanmoins une forte progression dans le milieu de terrain. La rivale Alfa Romeo n'a toujours que quatre points d'avance sur Aston Martin et Vettel lui-même peut encore décrocher la dixième place parmi les pilotes lors des courses restantes.