F1 News

La violation potentielle du plafond budgétaire est un grand test pour la nouvelle FIA et le nouveau régime de la F1.

La violation potentielle du plafond budgétaire est un "grand test" pour la nouvelle FIA et le nouveau régime de la F1.

07-10-2022 03:04 Dernière mise à jour: 08:22
0 Commentaires

GPblog.com

Les rumeurs selon lesquelles Red Bull Racing et Aston Martin ont enfreint les règles de plafonnement du budget 2021 est une histoire qui domine les ondes en Formule 1. Un résultat aurait dû être livré entre le Grand Prix de Singapour et le Grand Prix du Japon de ce week-end mais la FIA attend maintenant jusqu'à lundi. Le commentateur de Sky Johnny Herbert pense que la FIA "doit sévir" contre toute infraction.

Punition en vue?

Mohammed bin Sulayem est devenu le nouveau président de la FIA et a donc introduit quelques changements dans la façon dont la Formule 1 est contrôlée et gérée. L'ancien pilote de Formule 1 et actuel consultant de Sky Sports Johnny Herbert insiste sur le fait que le résultat d'une violation potentielle du plafond budgétaire est un grand moment pour ce nouveau règne.

"C'est un grand test [pour Mohammed]. Parce que c'est quelque chose qui nous met mal à l'aise et qui met également les fans mal à l'aise. Nous devons arriver à une situation où la F1 ne s'abîme pas elle-même," a déclaré Herbert lors de la diffusion sur Sky Sports du week-end du Grand Prix du Japon.

Red Bull Racing a nié toute connaissance d'une violation. Christian Horner a déclaré le week-end dernier qu'il est convaincu que tout va bien, et Max Verstappen ne semble pas inquiet. Le Néerlandais a remporté le Championnat du Monde 2021 de façon spectaculaire lors de la dernière course de la saison.

Si une sanction devait être imposée à Red Bull Racing, son titre pourrait être en danger. Mais Herbert ne trouve pas facile de rembobiner le résultat du championnat. "Si quelqu'un a fait quelque chose de mal, la FIA doit s'en prendre à lui. Peut-être que ça doit être les points du championnat des constructeurs, mais on ne peut pas revenir en arrière. Il faut que ce soit fait rapidement", a-t-il ajouté.

Paul Di Resta est également d'accord avec ce point tout en s'interrogeant sur le temps que prend la FIA. "Est-ce que c'est bon pour la Formule 1 ? Non. Peux-tu rembobiner le championnat de 10 mois ? Je ne pense pas que ce soit la bonne chose à faire. Tu dois aller de l'avant avec une règle stricte et rapide. Pourquoi, à notre époque, ne pouvons-nous pas trouver la réponse plus rapidement ?"

Lecteur vidéo

Plus de vidéos