La Formule 1 menace de quitter Monza

F1 News

l'avenir du grand prix de monza est incertain, dit domenicali
19 décembre à 17:30
Dernière mise à jour 19 décembre à 17:43
  • GPblog.com

La Formule 1 accueille l'Italie à deux reprises en 24 : d'abord le Grand Prix d'Émilie-Romagne sur le circuit d'Imola, suivi plus tard dans l'année par le GP d'Italie à Monza. Il semble loin d'être acquis que le pays sera également autorisé à accueillir deux Grands Prix dans les années à venir. La course de Monza est soumise à une forte pression, prévient Stefano Domenicali (PDG de la Formule 1).

Le GP d'Italie à l'Autodromo Nazionale di Monza est inscrit au calendrier de la Formule 1 jusqu'à la fin de l'année 2025. La Formule 1 était en négociations avec les propriétaires du circuit au sujet d'une prolongation, mais celles-ci sont au point mort. En effet, dans l'émission La Politica nel Pallone, Domenicali affirme que Monza est en retard sur les rénovations et modifications annoncées sur et autour du circuit.

Domenicali appelle Monza à se dépêcher

"Nous négocions, mais nous avons besoin de choses concrètes pour poursuivre les discussions. Parce que si certaines choses ne se produisent pas, alors nous ne pouvons pas discuter. Je l'entends souvent de la part de leur directeur Sticchi Damiani et je sais donc qu'ils en sont bien conscients. Mais nous sommes déjà en décembre et les travaux qui devaient commencer à Monza immédiatement après le GP n'ont pas encore commencé. J'espère qu'ils commenceront bientôt", a déclaré Domenicali.

L'Italien a souligné que, bien qu'il ait une approche constructive à l'égard de Monza, il ne veut pas que la bureaucratie entrave les travaux de reconstruction. Il ne fait aucun doute que le PDG de la Formule 1 se rend compte qu'il existe de nombreux circuits ailleurs dans le monde qui souhaitent prendre la place de Monza.