F1 News

sainz sur ferrari autre aileron arrière à singapour plus de force d'appui

Le changement d'aileron aidera-t-il Ferrari à Singapour ?

14 septembre à 16:29
Dernière mise à jour 14 septembre à 16:35
  • GPblog.com

Le circuit de rue de Singapour nécessite beaucoup de force portante. Le dernier circuit comparable au Marina Bay Street Circuit est le circuit Zandvoort, et là, l'équipe Ferrari n'a pas été brillante. L'équipe a eu du mal à équilibrer le SF-23 et a fini par opter pour un aileron arrière avec un peu moins de force descendante. À Singapour, Ferrari veut revenir à l'utilisation de l'aileron arrière qui fournit le maximum de force portante et Carlos Sainz pense que l'équipe est prête pour cela.

Ferrari déçue à Zandvoort

Ferrari a connu des moments difficiles lors de la première course après la pause estivale. Charles Leclerc a chuté lors des qualifications du Grand Prix des Pays-Bas et, un jour plus tard, le Monégasque a abandonné en raison des dommages trop importants subis par sa voiture. Sainz a finalement terminé cinquième de la course chaotique de Zandvoort, mais a indiqué après la course que Ferrari n'était que la sixième ou septième équipe en termes de vitesse.

Ferrari à Singapour avec une force d'appui maximale

Le pilote espagnol de Ferrari espère que les choses s'amélioreront à Singapour avec le package d'appui maximal. "Nous avons en fait appris des choses très intéressantes sur les performances de notre voiture sur ce type de piste et sur l'effet de notre aileron à grande force d'appui. Et oui, dans certains cas, ils n'ont pas fonctionné aussi bien que nous le voulions. C'est pourquoi nous changeons beaucoup de choses d'une course à l'autre. Et j'espère que pour ce week-end, nous avons trouvé une meilleure solution qu'à Zandvoort et qu'elle peut nous donner un peu plus de performance", commence Sainz.

L'Espagnol souligne ensuite que, malheureusement pour Ferrari, l'aileron arrière n'est pas le seul en cause. "Mais honnêtement, je pense que c'est une chose bien plus importante que l'aileron arrière et que c'est plutôt une question de caractéristiques de la voiture." L'année dernière, Leclerc avait encore décroché la pole dans les rues de Singapour, cette année, quelque chose de fou semble devoir se produire pour que le Monégasque réitère cette performance.