F1 News

Horner est satisfait de la collaboration entre Red Bull et Ford pour le moteur 2026

Horner à propos de la collaboration avec Ford : "Nous assistons à des développements très intéressants".

16 juillet à 17:42
Dernière mise à jour 17 juillet à 15:31
  • GPblog.com

Au début de la saison actuelle de Formule 1, Red Bull Racing a annoncé qu'elle collaborerait avec Ford à partir de 2026. Les deux parties travailleront ensemble pour construire un moteur pour la nouvelle réglementation de 2026, et cette collaboration bat déjà son plein en 2023. Christian Horner soutient qu'il y a des développements vraiment intéressants à voir.

Red Bull-Ford en 2026

Malgré le fait que la collaboration ne sera officiellement vue sur circuit qu'en 2026, le développement du moteur 2026 bat déjà son plein. L'actuel Red Bull Powertrains se concentrera principalement sur le moteur à combustion interne des moteurs 2026, tandis que Ford développe la partie électrique.

"Je pense que là où ils apportent beaucoup de connaissances intéressantes, c'est l'investissement qu'ils font dans leur technologie d'électrification et de cellules. La combustion est une niche pour la F1. Mais je pense vraiment qu'en ce qui concerne l'électricité, nous rencontrons les gars de Ford toutes les semaines et nous voyons des développements vraiment intéressants. Je pense qu'au fur et à mesure que notre relation se développe d'un point de vue technologique, ils apportent de plus en plus de choses à la table, ce qui est vraiment très intéressant. C'est donc une interaction très positive", a déclaré le patron de l'équipe Red Bull à Autosport.

Horner s'en prend à Porsche

Auparavant, il semblait que Red Bull allait conclure un partenariat avec Porsche, mais cet accord a finalement échoué parce que la marque automobile allemande voulait la moitié des actions de l'entreprise autrichienne. Red Bull s'y est fermement opposé et Horner l'a réitéré. "Ils n'essaient pas de nous dire comment gérer notre entreprise ou, ils ne sont pas impliqués du point de vue de l'actionnariat. Et la relation a été très, très favorable jusqu'à présent."