Exclusive

Analyse : Sainz plus proche de Verstappen, Williams aussi avec une bonne course longue.

Analyse : Sainz plus proche de Verstappen, Williams aussi avec une bonne course longue.

08-07-2023 12:38
Author profile picture

Tim Kraaij

Max Verstappen est, comme prévu, le grand favori du Grand Prix de Grande-Bretagne d'après les données des séances d'essais libres du vendredi. Carlos Sainz est le challenger le plus proche pour ce week-end à Silverstone, comme ce fut le cas il y a un an. Les Williams sont étonnamment rapides.

Williams surprend à Silverstone

La journée de vendredi à Silverstone a donné lieu à quelques exceptions notables. La plus importante est celle de Williams, qui a terminé la deuxième séance d'essais libres avec les troisième et cinquième temps respectivement pour Alexander Albon et Logan Sargeant. C'était déjà une surprise après la première séance d'essais libres. Après la FP2, il ne pouvait plus s'agir d'une coïncidence, et Williams elle-même dit également qu'il ne s'agissait pas d'un parcours de gloire avec une faible quantité de carburant.

Les données de vendredi le prouvent également. Albon et Sargeant n'ont évidemment pas le rythme nécessaire pour défier Verstappen pour la victoire, mais la course rapide d'un tour des deux pilotes est soutenue par un fort rythme de course longue.

Albon a effectué un long run de 12 tours sur le pneu dur. Ce faisant, le pilote britannico-thaïlandais a enregistré des temps au tour compris entre 1.34.0 et 1.34.9. Ces temps étaient constants et rapides, car les deux autres pilotes qui ont également roulé sur les pneus durs n'ont guère été plus rapides. Pierre Gasly a effectué une course de 11 tours avec des temps compris entre 1.33.8 et 1.35.1 pour Alpine. Lando Norris a effectué neuf tours sur le pneu dur avec des temps compris entre 1.33.6 et 1.34.9. Alpine et McLaren sont meilleures que Williams, mais ce n'est pas encore le cas ce week-end.

Qu'est-ce qui peut expliquer l'ascension soudaine de Williams ? Une seule chose : les nouveaux pneus de Pirelli. Le fournisseur de pneus italien a apporté une nouvelle construction de pneus pour ce week-end, qui semble bien fonctionner pour l'équipe basée à Grove.

Sainz le challenger le plus proche de Verstappen

Verstappen est à nouveau le meilleur en Angleterre ce vendredi, mais il ne semble pas détenir un avantage significatif sur la concurrence. Sur un tour, Sainz reste à un dixième du Néerlandais ; même sur la longue durée, les deux se distinguent à peine. Presque simultanément, Verstappen et Sainz ont effectué un long run sur le pneu tendre, puis sur le pneu médium. Verstappen est plus rapide en moyenne, mais avec une légère différence. Le double champion du monde a enregistré des tours entre 1.33.0 et 1.34.4 lors de ses huit tours sur le pneu tendre. Sainz a effectué dix tours sur le pneu tendre avec des temps compris entre 1.33.3 et 1.35.1.

Sainz est également à peine inférieur à Verstappen en termes de vitesse de pointe. Alors que la RB19 avait l'avantage sur les lignes droites pendant une grande partie de l'année, Ferrari semble avoir assez bien comblé cet écart. Sainz et Verstappen atteignent 327 km/h lors de leur run le plus rapide le vendredi.

Verstappen, Sainz et Sergio Perez sont les grands favoris pour le reste du week-end après la journée de vendredi. Mercedes est en difficulté mais ne peut pas encore être écartée. Sur un tour, les pilotes de Mercedes ne sont même pas entrés dans le top 10, mais le long run montre qu'il y a plus en réserve. Lewis Hamilton a effectué dix tours sur le pneu tendre avec des temps compris entre 1.33.6 et 1.34.3. La dégradation limitée des pneus est particulièrement remarquable, et le rythme est similaire à celui de Sainz. La vitesse de pointe de Mercedes est toutefois préoccupante. Hamilton n'a atteint que 322 km/h dans son tour le plus rapide, mais peut-être qu'un réglage légèrement inférieur du moteur lors de la course de qualification explique le temps plus lent et la vitesse de pointe relativement faible.

Aston Martin est derrière. Il manque une seconde à Fernando Alonso sur un tour, ce qui se reflète également dans la course longue. L'Espagnol a effectué dix tours sur le pneu tendre avec des temps compris entre 1.34.1 et 1.34.8. Cohérent, certes, mais aussi systématiquement plus lent que Sainz, Verstappen et Hamilton.

Après les deux premières séances d'essais libres, le tableau ne semble donc pas très différent de ce qu'il était en Autriche. Verstappen est le plus rapide, suivi d'une Ferrari et de son coéquipier. Derrière eux, Aston Martin et Mercedes sont quelque peu décevants, faisant de l'ombre à Alpine, McLaren et, de façon surprenante en Grande-Bretagne, Williams.