Disqualification dans l'IMSA : l'usure des patins avant était trop importante de moins d'un millimètre

General

Disqualification en Porsche IMSA
26 juin à 14:13
Dernière mise à jour 29 juin à 15:22
  • GPblog.com

Les réjouissances ont été suivies d'une déception. Porsche Penske a dimanche remporté la course en IMSA (l'équivalent américain du championnat du monde d'endurance), mais la disqualification a suivi après l'inspection technique. En effet, l'usure par dérapage de l'avant de la voiture se situait à un peu moins d'un millimètre en dehors de la tolérance légale.

L'équipe Porsche Penske a réagi dans un communiqué en s'indignant de la pénalité infligée à la voiture. L'équipe a annoncé qu'elle allait collecter toutes les données pertinentes et poursuivre toutes les options d'appel.


Victoire pour BMW

La Porsche Penske Motorsport 963 de Nick Tandy et Mathieu Jaminet semblait avoir remporté une victoire tardive à Watkins Glen. Six minutes seulement avant l'expiration du temps de course de six heures, l'équipe a dépassé la BMW de Nick Yelloly et Connor De Phillippi. Cette paire a donc obtenu la victoire à la fin. La Cadillac de Pipo Derani, Alex Sims et Jack Aitken a terminé deuxième, devant Colin Braun et Tom Blomqvist dans l'Acura de MSR. La voiture JDC Miller MotorSports pilotée par Mike Rockenfeller et le Néerlandais Tijmen van der Helm a terminé quatrième, une place devant la Cadillac de Sébastien Bourdais et Renger van der Zande.

Ce n'était manifestement pas le week-end de Penske Motorsport. L'équipe américaine, dirigée par la légende du sport automobile Roger Penske, avait déjà reçu une pénalité record en Formule E le samedi. À savoir : l'équipe avait placé un dispositif de balayage au début de la pitlane, ce qui lui permettait de lire les numéros de série des pneus des concurrents. Cela a permis d'obtenir des informations précieuses. Cependant, elle n'avait pas le droit de placer un tel scanner.