F1 News

La nouvelle équipe de F1 de Pollock

La candidature d'une nouvelle équipe de F1 est confirmée : La Formule Equal veut se joindre à l'équipe à partir de 2026

28 mars à 14:55
Dernière mise à jour 28 mars à 17:12
  • GPblog.com

Une nouvelle équipe est prête à participer à la Formule 1 à partir de 2026. Dans une interview accordée à CNN, Craig Pollock a confirmé qu'il avait jeté les bases de sa propre équipe de F1 au cours des dernières années. L'homme d'affaires britannique souhaite que son équipe, baptisée Formula Equal, puisse prendre la piste à partir de 2026.

Au début de l'année, la FIA avait donné la possibilité à de nouvelles équipes de se porter candidates pour 2025, 2026 ou 2027. Outre Pollock, Andretti-Cadillac avait également annoncé son intention de poser sa candidature. Le milliardaire hongkongais Calvin Lo avait déjà fait part de son intérêt à GPblog, bien qu'aucune précision n'ait été apportée depuis sur l'état de sa candidature.

Pollock n'est pas un inconnu en Formule 1. En effet, Pollock était le manager de Jacques Villeneuve lorsque celui-ci est devenu champion du monde en 1997, et il a également été le fondateur de l'équipe BAR qui a participé à la Formule 1 de 1999 à 2005. C'est à ce titre qu'il a également réussi à convaincre Honda de revenir dans le sport.

Un angle particulier pour la nouvelle équipe

L'équipe de Pollock s'appellera "Formula Equal". L'angle particulier ? L'équipe sera composée à 50 % d'hommes et à 50 % de femmes. " Notre ambition est d'offrir aux femmes des opportunités et des voies d'accès au plus haut niveau dans les sports mécaniques", explique M. Pollock. "Le concept et l'idée étaient d'essayer de construire une équipe de Formule 1 composée à 50 % d'hommes et à 50 % de femmes, ce qui est extrêmement difficile à faire si vous avez une équipe de Formule 1 existante ; c'est beaucoup plus facile avec une feuille blanche. Nous savons que nous allons devoir passer par nos systèmes d'académie. Nous savons qu'il va falloir construire car il n'y a pas assez de femmes actuellement qui sont formées au niveau de la Formule 1 et elles doivent en même temps gagner leur place.

Pollock à la recherche d'un bailleur de fonds arabe

La création d'une nouvelle écurie de Formule 1 est, bien entendu, extrêmement coûteuse. Pollock est donc à la recherche de bailleurs de fonds pour son projet. " Nous sommes en discussions intenses avec un pays du Golfe, révèle-t-il. On suppose qu'il s'agira de l'Arabie saoudite, car ce pays s'est employé à accroître son rôle dans la Formule 1 au cours des dernières années. L'Arabie saoudite a été associée à de nombreuses reprises à de nouvelles équipes dans le passé.

"Je ne suis pas vraiment en mesure d'en parler et d'être totalement ouvert à ce sujet à l'heure actuelle", a poursuivi Pollock à propos de son partenaire commercial potentiel. "Cela se saura dans un avenir très proche. J'espère simplement que ça va marcher parce que... ça demande beaucoup d'argent".