Masi, menacé, lance un appel : "Les abus ne doivent pas être tolérés"

F1 News

Masi vertrelt over death threats (en anglais)
21 mars à 21:50
Dernière mise à jour 21 mars à 22:24
  • GPblog.com

Michael Masi restera à jamais lié à ce tumultueux Grand Prix d'Abou Dhabi 2021. Après une décision controversée du directeur de course de l'époque, Max Verstappen a réussi à empêcher Lewis Hamilton de remporter son huitième titre dans le tout dernier tour du dernier Grand Prix de la saison. Pour Masi, sa décision a eu des conséquences dramatiques.

Non seulement la FIA a décidé de rompre avec Masi, mais l'Australien a également fait l'objet de multiples menaces de mort, a-t-il déclaré à Speedcafe. "Il y a également eu des menaces à l'encontre de membres de ma famille - des choses vraiment très, très bizarres, disons-le, qui ont découlé de cette affaire.


Rivalou pas : stop !

De nos jours, il est très facile de proférer anonymement les insultes et les menaces les plus bizarres en ligne. Masi lance un appel à tous pour qu'ils cessent de le faire. "Je me fiche de savoir de qui il s'agit, personne ne devrait être [vilipendé]. Qu'il s'agisse de mon pire ennemi ou non, ce n'est pas quelque chose que l'on doit tolérer. Tout le monde dans ce sport est extrêmement passionné par les équipes qu'il suit, les pilotes qu'il suit ou les marques de véhicules qu'il suit. Et embrasser la passion est une chose, mais menacer les gens de quelque manière que ce soit, qu'il s'agisse d'officiels, de pilotes ou d'équipes, n'est tout simplement pas acceptable".

Masi a été au chômage pendant un an après avoir travaillé en Formule 1. Depuis, il est revenu à la compétition. Il est également consultant pour divers projets. En outre, il est à la tête de la commission Supercars. Supercars est la série de courses la plus populaire d'Australie.