F1 News

le conseil d'administration de l'opep communique avec verstappen et perez en arabie saoudite

Les radios de Verstappen et Perez montrent des problèmes

21 mars à 22:10
Dernière mise à jour 21 mars à 22:40
  • GPblog.com

Lors du dernier tour du Grand Prix d'Arabie saoudite, Max Verstappen a encore réalisé le tour le plus rapide de la course. Sergio Perez a semblé légèrement surpris par cela, mais la communication avec son ingénieur montre que Perez aurait également pu aller chercher ce tour lui-même.

Verstappen à la poursuite de Perez

Red Bull Racing a tenté de contrôler la situation entre Verstappen et Perez. Perez tenait la tête avec cinq secondes d'avance sur Verstappen, mais le Néerlandais ne comptait pas s'arrêter là. Fernando Alonso était déjà loin derrière, mais les pilotes Red Bull voulaient tous les deux la victoire.

Jusqu'aux problèmes d'arbre de transmission, Verstappen et Perez semblaient libres de faire la course. Le Néerlandais a rattrapé peu à peu son retard, mais a connu des problèmes d'arbre de transmission au 37e tour. Au 39e tour, les ingénieurs de course des deux pilotes indiquent donc de rouler en 1.33.0, afin de garder Alonso derrière et de ne pas rouler plus vite que nécessaire.

Alors que Perez indique avoir compris le message, Verstappen se tait sagement. Aux tours 40, 41 et 43, Gianpiero Lambiase, donc, répète le message, mais encore une fois, il n'y a pas de réponse. Perez, qui a roulé en 1.33.0 comme convenu, voit soudain que Verstappen roule en 1.32.6 et demande ce qui se passe : ''Pourquoi me dites-vous de rouler en 33.0 alors ?''

La frustration de Perez augmente encore lorsque l'équipe indique que 1.32.6 sera le nouveau temps cible. ''Nous poussons maintenant sans raison les gars. Ce n'est pas intelligent. Plus tard, Perez réitère : ' 'Les gars, nous n'avons vraiment pas besoin de faire ça. '' Pendant ce temps, Verstappen a été pointé par GP à plusieurs reprises au 33,0, mais Verstappen n'obtempère pas.

Grosse bataille entre les deux Red Bull

Comme Verstappen n'obtempère pas, Perez se voit signaler au 43e tour qu'il est libre de pousser. Le Mexicain pousse alors et creuse l'écart avec le Néerlandais. À partir de ce moment, Verstappen semble jeter l'éponge concernant la victoire au classement général, mais le tour le plus rapide est toujours dans un coin de sa tête.

Verstappen demande au 45e tour ce qu'est le tour le plus rapide. GP indique que Red Bull ne se soucie pas de cela, mais Verstappen révèle que pour lui, c'est le cas. GP concède et passe : 32.1. À ce moment-là, c'est le meilleur temps de Perez. Perez pose la même question au 48e tour, deux tours avant la fin. Son ingénieur répond que Sergio lui-même détient le meilleur tour à 32,1.

Supposant que Verstappen se la coule douce avec les problèmes sur sa voiture et les instructions de l'équipe, Perez reprend l'accélérateur et roule tranquillement jusqu'à l'arrivée, alors qu'il était libre de pousser. Verstappen ignore les instructions de s'en tenir aux 1.33.0 dans le tout dernier tour. Il pousse encore une fois et réalise le tour le plus rapide de la journée en 1.31.9.

Perez ne sera certainement pas content de l'action de Verstappen, mais au fond, le Mexicain avait eu la liberté de se pousser. Il a même posé des questions sur le tour le plus rapide, mais n'a pas cherché à savoir quel était le plan de Verstappen. S'il l'avait fait, Perez aurait pu lui aussi pousser un peu plus. Il est peu probable que cela lui arrive à nouveau.