Ferrari Media Center

F1 News

Vasseur pense que les critiques à l'encontre du président de la FIA passeront bientôt au second plan.

Vasseur pense que les critiques à l'encontre du président de la FIA passeront bientôt au second plan.

1 février - 12:06 Dernière mise à jour: 2 février - 12:32

GPblog.com

Frédéric Vasseur pense que cela arrange Mohammed Ben Sulayem que la nouvelle saison de Formule 1 soit sur le point de commencer. Le nouveau patron de l'équipe Ferrari pense que les voix critiques à l'égard du président de la FIA vont rapidement s'apaiser pour cette raison.

Vasseur pense que les critiques à l'encontre du président de la FIA vont s'estomper

Ben Sulayem s'est retrouvé sous le feu des critiques après une série d'événements qui n'auraient pas plu à la Formule 1. Des rumeurs circulaient depuis un certain temps sur les relations entre la F1 et la FIA, qui se seraient refroidies depuis l'entrée en fonction du nouveau président.

En janvier, ces rumeurs ont été alimentées par des déclarations du président de la FIA, dans lesquelles il a indiqué qu'il soutenait l'arrivée de nouvelles équipes potentielles de F1 comme celle d'Andretti. Une nouvelle procédure serait prévue pour faciliter la participation. Il a ensuite remis en question la valeur du sport après que des rapports aient fait état d'une offre rejetée par le fonds souverain d'Arabie Saoudite.

Ces commentaires n'ont pas été bien accueillis par la F1 et son propriétaire Liberty Media, qui a vivement critiqué les remarques de Ben Sulayem dans une lettre. Cependant, Fred Vasseur est convaincu que le désaccord passera au second plan une fois que la nouvelle saison aura commencé."C'est sûr que nous aurons des discussions mais, comme toujours, j'espère que nous pourrons rester concentrés sur le côté sportif", a déclaré le patron de l'équipe Ferrari cité par Autosport.com.