Red Bull Contentpool

F1 News

Ferrari envisage d'opposer son veto en raison d'un avantage injuste pour Red Bull Powertrains.

Ferrari envisage d'opposer son veto en raison d'un avantage injuste pour Red Bull Powertrains.

24 novembre - 08:10 Dernière mise à jour: 12:43
0 Commentaires

GPblog.com

Ferrari, selon la Edition italienne de Motorsport.com est sur le point d'utiliser son droit de veto. L'écurie de course italienne a cet outil dans sa poche depuis des années et menacerait maintenant de l'utiliser enfin, au détriment de Red Bull Racing.

Le règlement des moteurs pour 2026 est déjà en place et, avec Mercedes, Red Bull Powertrains et Audi, il y a aussi trois grandes marques qui se sont déjà engagées dans cette nouvelle ère. Renault est sur le point de signer, Porsche et Honda étudient encore leurs options, mais chez Ferrari, en revanche, on ne veut pas apposer sa signature.

Ferrari lance un ultimatum

Selon le média italien, Ferrari se serait déjà contenté des moteurs simplifiés à partir de 2026 pour donner une chance aux nouveaux fournisseurs de moteurs en F1. Ferrari tire maintenant un trait sur son choix. Les nouveaux fournisseurs obtiendront plus de budget pour développer le moteur pendant les premières années et aussi plus de temps pour tester le moteur. Une solution logique pour Audi, mais pour Red Bull Powertrains, c'est un avantage injuste, selon Ferrari.

Red Bull Powertrains compte comme une nouvelle entrée et peut compter sur les avantages d'une nouvelle entrée, mais Ferrari n'est pas d'accord. Par exemple, Red Bull aurait déjà des connaissances sur la génération actuelle de moteurs dans le cadre de son partenariat avec Honda, et bénéficie de toutes les connaissances qu'elle a apportées avec le recrutement des pionniers du projet de moteur Mercedes.

Ferrari refuserait donc de signer le nouvel accord sur les moteurs, donnant ainsi un ultimatum à la F1. Elle envisagerait même d'utiliser le droit de veto dont elle dispose depuis des années en tant qu'équipe historique de la F1. Reste à savoir si cela se produira réellement. La F1 voudra éviter cette controverse et cherchera une solution pour garder Ferrari dans le sport également.

Lecteur vidéo

Plus de vidéos