Red Bull Content Pool

General

Le calendrier 2023 de la F1 : peut-être pas si logique et d'autres points douloureux

Le calendrier 2023 de la F1 : peut-être pas si logique et d'autres points douloureux

20 septembre - 16:01 Dernière mise à jour: 18:51
0 Commentaires

GPblog.com

La FIA et la Formule 1 ont fièrement annoncé le calendrier de la saison prochaine, mais la programmation très logique pour la FIA ne l'est pas pour nous. De plus, il y a un certain nombre de points problématiques qui doivent être résolus. Lesquels exactement, nous allons t'expliquer dans cet article.

La F1 et la logistique

Pour commencer, il est illogique que le Grand Prix du Qatar ne soit pas l'avant-dernier Grand Prix de la saison. Entre le 6 et le 8 octobre, la course aura lieu dans l'État pétrolier, mais il s'agit d'un événement indépendant. Logistiquement, ce n'est pas très pratique. Pourquoi ne pas l'organiser le week-end précédant la finale de la saison à Abu Dhabi ? Ou au début de la saison, lorsque nous sommes de toute façon proches de la saison avec les GP à Bahreïn et en Arabie Saoudite. La Coupe du Monde est déjà loin en mars, donc ça ne devrait pas être un problème.

Comme le week-end au Qatar, le Grand Prix du Canada est aussi un événement de la F1 qui nécessite que tout le cirque monte et descende d'Europe une seule fois. Il serait beaucoup plus logique de combiner la visite de Miami début mai avec le Grand Prix du Canada. Après tout, la même chose s'applique à Miami qu'au Qatar et au Canada.

Bien sûr, la Formule 1 doit s'occuper des contrats et dépend du moment où les promoteurs peuvent accueillir un Grand Prix, mais si nous parlons de devenir plus durables, de vouloir émettre moins et de réduire les coûts pour les équipes, quelques décalages feraient une grande différence.

Grands Prix en Belgique et aux Pays-Bas

Ces dernières années, le Grand Prix de Belgique a toujours eu lieu la dernière semaine d'août, ce qui en fait toujours la première course après la pause estivale. La course a maintenant été déplacée au 30 juillet, mais ce week-end-là, les 24 heures du WEC à Spa-Francorchamps sont également programmées. Ils ont annoncé leur calendrier de courses il y a plusieurs mois, ce qui fait d'eux les premiers sur la liste. Qui va céder la place ?

De plus, les Pays-Bas sont également confrontés à un sacré défi lorsque le cirque de la Formule 1 se rendra aux Pays-Bas entre le 25 et le 27 août. Chaque jour, 105 000 visiteurs devront à nouveau être transportés au Circuit Zandvoort. Ce week-end-là, Mysteryland a également lieu. Cette année, le festival a attiré 133 000 visiteurs dans le bois de Haarlemmermeer le samedi et le dimanche.

Cette année, aucun train n'a circulé vers Duivendrecht et Amsterdam Bijlmer Arena à cause du week-end de la F1. Les amateurs de concerts se rendant à l'Amsterdam Arena, à l'AFAS Live ou au Ziggo Dome se sont fait avoir. Alors comment cela se passera-t-il l'année prochaine lorsqu'un autre événement aussi important se présentera ?

Certains week-ends mériteraient donc d'être déplacés ou revus afin de faciliter les déplacements des équipes, de réduire la fatigue de tous et de réduire les émissions carbone en s'assurant de limiter les aller-retours inutiles entre l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Asie. Pourquoi ne pas les enchainer directement ? Puis les événements déjà prévus en Belgique et aux Pays-Bas devront se caler à la F1 ou inversement ? Tout cela n'est pas très logique mais le retour de Monaco nous fait grand plaisir. 

Lecteur vidéo

Plus de vidéos