F1 News

Les Grands Prix de Monaco, de Belgique et de France ont-ils encore leur place en F1 ?

Les Grands Prix de Monaco, de Belgique et de France ont-ils encore leur place en F1 ?

19 août - 09:19 Dernière mise à jour: 17:22
1 Commentaires

GPblog.com

L'avenir des Grands Prix de Monaco, de France et de Belgique est menacé. Ces courses méritent-elles encore une place dans le calendrier de la F1 ? Nous avons demandé aux rédacteurs de GPblog.

Rafael Diaz Lehmann - édition anglaise de GPblog

Alors que l'arrivée des Grands Prix aux États-Unis et au Moyen-Orient marque une nouvelle ère du sport, avec des courses dans des installations modernes et lisses, le sport ne doit pas oublier les sites classiques qui ont inspiré les esprits des fans de course et rendu ce sport si populaire. Nous ne devons pas oublier que le Grand Prix est né en France, et si les récentes courses au Paul Ricard n'ont pas été des classiques de tous les temps, la possibilité de perdre le tricolore rouge, blanc et bleu du calendrier est un signe des choses à venir. Le Grand Prix de Monaco est connu comme le "joyau de la couronne" de l'année, et le Grand Prix de Belgique possède ce qui est souvent présenté comme le meilleur circuit du monde. Le cri de David Croft "Mais voilà Sebastian Vettel!" résonne encore dans les oreilles de ceux qui ont assisté au spectacle. Pour l'avenir, la Formule 1 et la FIA doivent faire preuve de sagesse ; le sport va-t-il aller de l'avant pour profiter de son élan vers le haut, ou s'accrocher à l'histoire fascinante qui parle encore aux millions de fans du monde entier ?

Simone Tommasi - édition italienne de GPblog

Il y a deux aspects à prendre en compte : l'histoire du circuit et le caractère spectaculaire de la course. Spa et Monaco en particulier sont des circuits qui ont marqué l'histoire de la F1, mais changer quelque chose dans le calendrier n'est pas forcément mauvais. Mais si les nouveaux circuits sont plus ennuyeux et donnent lieu à des courses peu excitantes, c'est un problème. Par exemple, Spa a toujours offert des courses fantastiques, alors que beaucoup des nouveaux circuits ont du mal à le faire. Et puis il faut aussi tenir compte des fans. Monaco, la France et la Belgique attirent beaucoup de monde et ont une place spéciale dans le cœur de chaque fan de F1.

Jacobine van den Berg - édition néerlandaise de GPblog

Laisse-moi t'expliquer pourquoi je pense que Spa et Monaco devraient rester au calendrier. Spa-Francorchamps est situé dans un endroit unique dans les Ardennes, le paysage est magnifique et à mon avis, aucun autre circuit n'a une partie aussi spéciale que l'Eau Rouge. Chaque virage constitue un défi, c'est pourquoi Spa figure également en bonne place sur la liste des circuits préférés des pilotes. C'est aussi un grand favori des fans. Au final, je pense que l'opinion des fans est aussi très importante pour déterminer l'avenir. Si l'organisation n'en tenait pas compte, ce serait une grosse erreur à mon avis. Je pense aussi que Monaco devrait rester. À cause des yachts gigantesques, des paillettes et du glamour, Monaco est un circuit au caractère complètement différent. Le manque de possibilités de dépassement est un gros désavantage. Pourtant, ce sont les murs de Monaco qui poussent les pilotes à oser aller jusqu'au bout, car la moindre erreur peut mettre fin à ta course. Avec les nouvelles voitures, il semble que les courses soient devenues beaucoup plus divertissantes. Je préférerais voir la France disparaître du calendrier. Le circuit avec les célèbres bandes bleues et rouges éblouissantes est un circuit que de nombreux fans préféreraient perdre. Le Paul Ricard a également montré qu'il n'offrait pas beaucoup de courses mémorables. Par conséquent, je pense que le circuit français ne manquera pas. Certainement pas s'il se trouve entre la France, Spa et Monaco et qu'ils doivent faire de la place pour un autre circuit.

Marcos Gil - édition brésilienne (portugaise) de GPblog

Je pense que Monaco, la France et la Belgique ont toutes des situations complètement différentes concernant leurs Grands Prix. Spa est un circuit spectaculaire, tous les pilotes l'adorent et l'atmosphère qui y règne est l'une des meilleures de la F1, donc il n'y a absolument aucune raison à part "plus d'argent pour la F1" de quitter le calendrier. Monaco n'offre pas de grandes courses mais a tout le glamour et la tradition, donc ils doivent évaluer si la tradition compense le manque de bonnes courses. Et le Paul Ricard est un circuit qui n'a pas de tradition ni de bonnes courses. Personnellement, je ne raterais pas Monaco et la France car la chose la plus importante pour moi est une bonne course. Mais je peux comprendre l'attrait que Monaco exerce encore sur la F1.

Camille Stocker Cassiède - édition française de GPblog

La possibilité qu'un de ces trois Grands Prix ne figure pas au calendrier m'attriste profondément mais c'est aussi piétiner l'histoire de la Formule 1. Monaco est l'une des courses les plus prestigieuses, toutes catégories confondues, et fait également partie de la Triple Couronne. Depuis le début du championnat et même depuis 1929, le Grand Prix de Monaco est tellement attendu, suivi et apprécié par tous les pilotes du plateau. Sans parler bien sûr du travail d'ACM et de leur aide à de nombreux niveaux de la F1, notamment en matière de sécurité. En ce qui concerne Spa, c'est un temple de la vitesse. Il est tellement apprécié par les pilotes et les spectateurs qu'il serait dommage de ne pas le voir au programme. Malheureusement en France, le circuit du Castellet n'est pas le plus attrayant, mais l'hexagone a façonné l'histoire de l'automobile, la première course appelée "Grand Prix" s'est déroulée dans le sud-ouest de la France. Il doit y avoir un Grand Prix en France, nous avons beaucoup de circuits appréciés par les pilotes et beaucoup de grands noms qui regrettent que la F1 ne soit plus présente au calendrier. Je comprends que l'argent joue un rôle important dans la décision, mais enlever trois grands Grands Prix de Formule 1 en Europe serait inconcevable.

Vicente Soella - édition brésilienne (portugaise) de GPblog

Lorsque nous parlons des possibilités que Monaco, la France et la Belgique soient au calendrier l'année prochaine, je pense que seul Spa fait l'unanimité parmi les fans. Tout simplement parce que le circuit belge est l'un des circuits préférés des pilotes et des fans. C'est un temple du sport automobile. Retirer Spa du calendrier est une énorme erreur, et la F1 se tirerait une balle dans le pied en faisant cela ! Monaco est du pur glamour et fait partie de la F1, un circuit traditionnel. Même si je ne pense pas qu'il soit très divertissant (les qualifications sont presque plus excitantes que la course elle-même), et qu'il ne me manquerait pas tant que ça, je pense que Monaco devrait rester au calendrier parce que c'est... Monaco - il fait partie de l'ADN de la F1. Et maintenant, la France... Je me trompe peut-être, mais le Paul Ricard ne manquerait à personne. Nous avons eu une super course là-bas cette année, mais c'était la première course que j'ai vraiment appréciée en France depuis 2018. Je ne peux pas dire que c'est un bon circuit à cause d'une seule course. La F1 peut trouver un meilleur circuit en France ou ailleurs. Difficile de doubler. Ennuyeux à regarder. Il a été redessiné pour être le meilleur circuit d'essai du monde, et exactement les mêmes choses qui en font un excellent circuit d'essai en font aussi un mauvais circuit de course.

Matt Gretton - édition anglaise de GPblog

Avec la Formule 1 qui signe de nouveaux contrats dans le monde entier, il est évident qu'au moins l'une des courses européennes traditionnelles les plus dures va disparaître du calendrier. Peut-être même deux ou trois. Le calendrier atteint déjà presque son maximum et nous avons Las Vegas, la Chine, le Qatar et éventuellement l'Afrique du Sud à caser quelque part. Je fais partie d'une minorité mais je ne serais pas triste de voir le Grand Prix de Belgique disparaître du calendrier. Ce n'est pas l'un de mes circuits préférés. Y a-t-il eu un moment vraiment mémorable en Formule 1 à Spa ces dernières années, à part les accidents ? Le Paul Ricard est ennuyeux, mais la Formule 1 doit trouver un remplaçant en France car il fait partie des racines de la F1 qui ne peuvent pas être oubliées. Monaco est un circuit tellement unique. Il ne devrait pas fonctionner, mais c'est le cas. C'est l'un des plus grands atouts de la F1 et il attire l'attention de ceux qui ne regardent pas ce sport chaque week-end.

Nicole Mulder - édition néerlandaise de GPblog

Pour moi, Spa et Monaco ne devraient même pas faire l'objet d'une discussion. La valeur historique de ces circuits est immense et les deux sont, à leur manière, des icônes pour la Formule 1 et les sports mécaniques en général. Le Paul Ricard ne manquera pas autant, mais cela ne veut pas dire que sa mise au rebut est forcément une bonne chose. Cela illustre la direction prise par Liberty Media pour l'avenir : une place sur le calendrier va au plus offrant, quelle que soit la valeur ajoutée que le circuit a pour le sport.

Rubén Gomez - édition espagnole de GPblog

Sans les GP de Belgique et de Monaco, une partie de l'histoire de la Formule 1 serait perdue. Ces deux circuits sont des icônes. Le GP de France ne manquera pas autant, car de nombreux fans n'aiment pas le circuit. Si ces Grands Prix ne sont pas organisés, c'est parce que la popularité de la Formule 1 augmente et qu'il est nécessaire de s'étendre à d'autres endroits et d'avoir des courses dans d'autres parties du monde. Pour tous les fans fidèles de la Formule 1, il est impossible d'imaginer un calendrier sans les GP de Belgique et de Monaco.

Lecteur vidéo

Plus de vidéos