General

Le chef de Ferrari : L'humeur dans le camp est aussi élevée que possible

Le chef de Ferrari : "L'humeur dans le camp est aussi élevée que possible"

18 août - 12:28 Dernière mise à jour: 12:46
0 Commentaires

GPblog.com

Ferrari aurait peut-être voulu entamer la pause estivale en se sentant un peu mieux, mais l'humeur est toujours bonne à Maranello. C'est ce qu'affirme Laurent Mekies à Formula1.com. Selon le topman, tout le monde chez Ferrari est confiant pour combler l'écart avec Red Bull Racing au championnat du monde.

Bien que Ferrari ait eu la meilleure voiture du peloton pendant toute la première moitié de la saison, elle est toujours loin derrière au championnat. Max Verstappen a 80 points d'avance sur les pilotes, tandis que l'écart entre Red Bull et Ferrari après treize Grands Prix est passé à près de 100 points.

L'humeur est bonne chez Ferrari

"L'humeur dans le camp est aussi bonne que possible, car des gens comme Charles [Leclerc], Carlos [Sainz], Mattia [Binotto], ces gars-là conduisent l'équipe dans toutes les situations", a déclaré Mekies. "Tu as les bons moments, tu as les mauvais moments, et je pense que la différence vient de ce genre de leadership", a déclaré Mekies une semaine et demie avant le début du week-end du Grand Prix de Belgique.

Il poursuit : "Ils sont capables, quoi qu'il arrive, d'appuyer sur le bouton de réinitialisation, de rassembler tout le monde, de regarder ce qui s'est passé, d'en tirer des leçons et d'aller voir la prochaine course avec le sourire et avec plus de motivation que la course précédente." Mekies révèle en outre qu'il ne veut pas que Charles Leclerc change son style de conduite pendant la deuxième moitié de la saison. Selon l'Italien, le Monégasque a été "très impressionnant" en début d'année et les petites erreurs font partie du jeu.

Lecteur vidéo

Plus de vidéos