F1 News

Wolff espère un retour :  Nous ne sommes pas soudainement devenus une bande d'idiots .

Wolff espère un retour : " Nous ne sommes pas soudainement devenus une bande d'idiots ".

5 août - 06:55
0 Commentaires

GPblog.com

Mercedes semble se reprendre en 2022, mais ce n'est pas suffisant pour obtenir un succès, selon le patron de l'équipe, Toto Wolff. L'Autrichien a mis en filets sa propre équipe avec un trois pour la première partie de cette saison.

Wolff juge sa propre équipe très insuffisante

S'adressant à l'Italien Gazetta dello Sport Wolff affirme que Mercedes n'abandonne pas encore et que l'équipe a toujours l'ambition de remporter au moins une victoire cette année. Il semble simplement qu'avec le début difficile de cette année, ce sera difficile. Après huit ans d'hégémonie de Mercedes, l'équipe n'a pas remporté une seule course sur douze cette année. Mercedes semble avoir trouvé la voie du succès et les performances de la W13 semblent s'améliorer, tout comme les résultats. Pourtant, le marsouin est un problème dont l'équipe n'est pas complètement débarrassée. Wolff pense donc qu'il est nécessaire que la FIA intervienne et aide les équipes à résoudre le problème.

En parlant au média italien, l'Autrichien donne une note à l'équipe pour la saison jusqu'à présent : "Un trois. Pas parce que nous n'avons pas encore gagné de course, mais parce que nous n'avons pas répondu à nos attentes. Nous ne sommes pas très rapides et nous avons échoué." Wolff a l'air frustré et ne sait pas pourquoi l'équipe n'a toujours pas trouvé sa voie : "Nous ne sommes pas soudainement devenus un groupe d'idiots. Nous sommes toujours la même équipe qu'avant. Nous avons tout pour revenir. Nous devons nous développer mieux et plus que Red Bull et Ferrari et ce n'est pas facile."

Lecteur vidéo

Plus de vidéos

Cet article a été initialement publié sur la version anglais de GPblog.com et traduit grâce à une technologie d’IA. Si vous avez des problèmes avec la traduction, contactez-nous ou cliquez ici pour consulter l'article en anglais.