L'ancien patron de Ferrari, Todt, soutient Massa : "Le GP de Singapour devait être abandonné".

F1 News

Todt, l'ancien patron de Ferrari, soutient Massa dans le procès de la F1
6 décembre à 12:07
  • GPblog.com

Felipe Massa peut compter sur le soutien de l'ancien patron de l'écurie Ferrari, Jean Todt, dans sa bataille juridique pour le titre mondial 2008. Todt, qui est devenu plus tard président de la FIA, ne veut pas trop s'avancer dans l'affaire, mais il est d'accord avec Massa sur un point crucial.

Todt soutient Massa dans sa bataille juridique

Massa a lancé une procédure judiciaire parce qu'il n'est pas d'accord avec le déroulement de la saison 2008 de Formule 1. Au cours de cette saison, il a perdu le titre mondial au profit de Lewis Hamilton au tout dernier moment. L'affaire est centrée sur le Crashgate, dans lequel Nelson Piquet Jr. a été chargé par Flavio Briatore, le patron de Renault, d'écraser délibérément Fernando Alonso pour remporter le Grand Prix de Singapour.

Les déclarations de l'ancien patron de la F1, Bernie Ecclestone, ont incité Massa à intenter une action en justice après 15 ans. Le Britannique de 93 ans, qui affirme aujourd'hui n'avoir aucun souvenir de ces déclarations, a affirmé que tout le monde était au courant de la tricherie, jusqu'au plus haut niveau de l'organisation.

Todt est tout à fait d'accord avec Massa pour dire que le résultat du GP de Singapour aurait dû être déclaré invalide. "Je n'entrerai pas dans la controverse. Pour lui, c'était très difficile psychologiquement. Nous aurions peut-être pu être plus stricts lorsque l'histoire est sortie. Il ne fait aucun doute que le Grand Prix de Singapour a été truqué et qu'il aurait dû être annulé", a déclaré Todt.