Horner fait l'éloge de Honda : "Un excellent partenaire"

F1 News

Christian Horner, de Red Bull Racing, parle de la collaboration entre Honda et Aston
30 mai à 21:06
Dernière mise à jour 31 mai à 11:27
  • GPblog.com

Ne dis pas que cela n'a pas été essayé. Red Bull Racing et Honda ont parlé à de nombreuses reprises de poursuivre leur partenariat fructueux, mais la séparation a fini par arriver. À partir de 2026, le Japonais contractera un nouveau mariage avec Aston Martin, c'est ce qui est apparu clairement la semaine dernière. Christian Horner, le patron de l'équipe Red Bull, est plus que serein à ce sujet.

Horner l'a résumé une fois de plus : à l'origine, Honda avait l'intention de se retirer complètement de la Formule 1 à la fin de l'année 22. Finalement, Horner et Red Bull ont réussi à convaincre les Japonais de continuer à fournir des moteurs à Red Bull jusqu'à la fin de 2025, mais sans la marque Honda. Entre-temps, les hauts responsables du siège de Honda sont lentement revenus sur leur décision de dire adieu à la F1.


Horner prévoyait trop de compromis


"Nous avons ensuite eu des discussions à l'automne et à l'approche de l'hiver de l'année dernière, pour savoir, vous savez, s'il y avait potentiellement un lien concernant l'électrification, parce que la combustion était encore quelque chose qu'ils ne voulaient pas poursuivre à l'époque. Mais, pour être honnête avec toi, il y avait trop de compromis, probablement des deux côtés, qui auraient dû être faits pour que cela se produise. C'est donc à ce moment-là que nous avons décidé de prendre l'option avec Ford et de nous engager."

Le mariage entre Red Bull et Honda s'est toujours déroulé comme prévu, comme l'ont révélé les deux parties à plusieurs reprises. Bientôt, ce sera à Aston Marin de travailler avec les Japonais. "Honda est un excellent partenaire à avoir, je suis sûr que l'équipe de Silverstone appréciera de travailler avec eux. Mais encore une fois, c'est encore dans deux ans et demi."

Ainsi, à partir de 2026, deux marques de voitures différentes travailleront ensemble. Sur le papier, cela semble remarquable : Aston Martin-Honda. Horner ne prévoit pas de problèmes : "Alors évidemment, je pense qu'ils ont trouvé un moyen de surmonter leurs différences, quelles qu'elles soient, en tant que constructeurs automobiles, et je pense que pour la Formule 1, il est positif que la marque Honda reste dans le sport."