F1 News

Kravitz défend les déclarations de Hamilton volé Verstappen.

Kravitz sur la défensive après le boycott 2022 : "Je dis toujours ce que je pense".

17 mars à 12:27
  • GPblog.com

Lors du Grand Prix du Mexique 2022, l'écurie Red Bull Racing ne s'est pas exprimée sur Sky Sports. Ce boycott a été imposé suite aux déclarations de Ted Kravitz sur la lutte pour le titre en 2021 entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Le journaliste de Sky s'est une nouvelle fois défendu face aux critiques dont il a fait l'objet.

Kravitz a promené le paddock dans une émission de son cru sur Sky Sports, affirmant au passage que Hamilton s'était fait voler le titre par Verstappen en 2021. La dernière course à Abu Dhabi était la course décisive de cette saison de F1 et dans les cinq derniers tours, Verstappen a pleinement profité d'une voiture de sécurité et le Néerlandais a remporté son premier titre. Le fait que Kravitz ait considéré que cela volait le titre à Hamilton a été mal perçu par Verstappen et l'équipe.

Kravitz dit ce qu'il pense

Un boycott d'une course a suivi, Verstappen et l'équipe refusant de parler aux journalistes de Sky Sports. Dans une interview accordée à Independent.com le journaliste se défend une fois de plus. Kravitz : "Les gens peuvent mal interpréter ou ne pas aimer ce que je dis, mais je dirai toujours les choses comme je les vois et comme un fan de F1 raisonnable pourrait les voir."

Le journaliste ne semble pas vouloir changer de position avec cette déclaration. Kravitz pense que les gens apprécient généralement ses analyses : "Il se peut qu'ils n'aiment pas ça. Mais si vous êtes fidèle à vous-même et précis, je me corrigerai toujours si ce n'est pas le cas. Mais je pense que la plupart des gens apprécient et c'est très bien ainsi. Pour être honnête, tout cela m'embarrasse".