F1 News

Les zones DRS peut-être plus courtes : "Il faut que cela reste amusant".

Les zones DRS peut-être plus courtes : "Il faut que cela reste amusant".

8 décembre à 13:53
  • GPblog.com

La FIA a décidé de rendre les zones DRS plus courtes en 2023. Cela est dû au fait que les voitures ont été exposées à une nouvelle forme d'aérodynamisme et qu'elles courent donc plus près les unes des autres tout au long de la course, mais cela a aussi rendu les dépassements dans les zones DRS beaucoup plus faciles.

Tout le monde aime évidemment une course passionnante avec beaucoup de dépassements, mais trop n'est pas forcément une bonne chose. C'est pourquoi la FIA est ouverte à l'idée de raccourcir les zones DRS, ce qui ne garantit pas que tout le monde aura le même succès lors d'une tentative de dépassement.

Dans une interview avec Motorsport.com Ross Brawn, qui quittera bientôt la Formule 1, a indiqué que "la seule chose que nous savons, c'est que les fans, et nous le savons parce que nous n'aimons pas ça, ils n'aiment pas le 'descendez la ligne droite, faites sauter le DRS, dépassez, conduisez vite, creusez un écart', tout ça".

Le directeur technique de la FIA, Nikolas Tombazis, a également commenté le plan potentiel : "Nous ne voulons pas que les dépassements soient, comme nous le disons, inévitables ou réellement faciles. Il faut toujours que ce soit un combat ... Si ça se passe trop vite, si tu vois juste une voiture s'approcher puis passer et disparaître, c'est en fait pire que d'être à l'arrière et de se battre. Il faut trouver le bon équilibre là-bas."

Rien n'est encore officiel, mais la FIA est donc prête à faire des ajustements aux zones DRS pour que les choses restent plus excitantes.