F1 News

L'Arabie saoudite a discuté des problèmes de sécurité avec la F1 : Aucun endroit n'est vraiment sûr.

L'Arabie saoudite a discuté des problèmes de sécurité avec la F1 : "Aucun endroit n'est vraiment sûr".

4 octobre - 17:13
0 Commentaires

GPblog.com

Le ministre des sports de l'Arabie saoudite dit avoir rencontré les pilotes et les patrons de la Formule 1 pour discuter des problèmes de sécurité autour du circuit de la Corniche de Jeddah après qu'une attaque de missile ait éclipsé la course de cette année à Jeddah.

Problèmes de sécurité à Jeddah

Les rebelles houthis du Yémen ont frappé un dépôt de pétrole à environ 15 kilomètres à l'est du circuit de Jeddah en mars. L'attaque au missile a provoqué un moment historique en F1, car après que les patrons aient décidé qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter, ignorant l'avis des pilotes, on en est presque arrivé à un boycott. Les pilotes ont délibéré tard dans la nuit et ont finalement décidé de courir, mais ont fait une déclaration forte avec la réunion qui a duré des heures.

Suite à cela, il a été reconnu que certaines choses devaient être discutées concernant la sécurité autour du circuit."Nous avons rencontré personnellement tous les directeurs d'équipe et j'ai rencontré personnellement tous les pilotes", a déclaré le Prince Abdulaziz Bin Turki Al-Faisal. Reuters. "Nous avons parlé de toutes ces questions et nous avons eu un dialogue ouvert avec eux maintenant."

Tout en reconnaissant les problèmes de sécurité, le prince a souligné que nulle part dans le monde n'est complètement sûr. Il a cité en exemple les manifestants qui ont pénétré sur le circuit de Silverstone pendant la course de cette année. "Si tu regardes le monde d'aujourd'hui, il y a du chaos partout et nous devons lutter contre cela", a déclaré le prince Al-Faisal.

Lecteur vidéo

Plus de vidéos