Red Bull Content Pool

F1 News

Une critique sévère de l'approche de la FIA :  Pourquoi avons-nous encore des conditions extrêmes ?

Une critique sévère de l'approche de la FIA : " Pourquoi avons-nous encore des conditions extrêmes ?

4 octobre - 16:25
0 Commentaires

GPblog.com

Beaucoup avaient prédit que les risques de pluie pour le Grand Prix de Singapour étaient largement dépassés, mais quelque 75 minutes avant le départ, la pluie a tout de même commencé à tomber à verse. Une fois qu'elle a séché, le contrôle de la course a décidé de retarder le départ de plus d'une heure, au grand dam de Martin Brundle et d'autres personnes.

Pourquoi toujours des pneus pluie en F1 ?

Dans sa chronique pour Sky Sports Brundle se plaint de l'approche de la direction de course. "Singapour est très habituée à ce genre de précipitations et a les rigoles de drainage pour le prouver, mais nous avons quand même attendu que le front météorologique soit complètement passé avant de lancer toute la procédure de départ avec 65 minutes de retard sur l'horaire prévu," déclare l'analyste.

Selon Brundle, la course aurait parfaitement pu commencer plus tôt car les équipes de Formule 1 disposent de pneus pour les fortes pluies. "Nous devons nous demander pourquoi nous transportons des pneus 'pluie extrême' dans le monde entier si nous ne courons jamais lorsqu'il y a de l'eau stagnante", conclut l'ancien pilote de F1. Les pilotes ont finalement démarré sur des intermédiaires, après que la FIA ait permis au circuit de Marina Bay Street de sécher pendant plus de trois quarts d'heure.

Lecteur vidéo

Plus de vidéos