F1 News

Les manifestants de Silverstone accusés d'avoir mis en danger la course

Les manifestants de Silverstone accusés d'avoir mis en danger la course

25 janvier - 16:51 Dernière mise à jour: 25 janvier - 16:51
0 Commentaires

GPblog.com

Les manifestants qui ont pénétré sur le circuit pendant le Grand Prix de Grande-Bretagne 2022 ont été accusés d'avoir provoqué une situation de danger de mort. Les procureurs affirment que leur action a mis les pilotes de Formule 1 et les commissaires en danger immédiat.

Les manifestants de Just Stop Oil ont marché sur la piste lors du premier tour de la course à Silverstone, mais la protestation n'a pas obtenu l'attention qu'on aurait pu espérer. En effet, la course a été arrêtée peu après le départ en raison des lourdes chutes de Guanyu Zhou et Alexander Albon, impliquant plusieurs pilotes.

Les manifestants de Silverstone sont accusés

Un drapeau rouge a rapidement suivi et les pilotes de F1 se sont donc dirigés vers la voie des stands. Le rythme lent a peut-être empêché les voitures d'entrer en collision avec les manifestants, qui avaient pris place sur la ligne droite Wellington, normalement rapide. Néanmoins, selon les procureurs, l'action était si dangereuse que les manifestants ont mis la vie des autres en danger.

Selon le procureur Simon Jones, qui a ouvert l'affaire mercredi, il ne fait aucun doute qu'il y avait "un risque de préjudice grave". "Il est évident qu'ils auraient pu être frappés par des véhicules se déplaçant rapidement, avec des conséquences graves évidentes", est-il cité par Sky Sports comme disant. Le procureur estime que les manifestants ont ainsi mis en danger immédiat non seulement eux-mêmes mais aussi les conducteurs et les commissaires.

Lecteur vidéo

Plus de vidéos