Breaking News

07-10-2022 07:34
0 Commentaires

GPblog.com

Les flèches d'argent ont fait feu lors d'une FP2 humide, avec George Russell qui a mené l'équipe au Japon. Le leader du championnat, Max Verstappen, est venu compléter le top 3. La pluie (et par conséquent, le circuit humide) est restée un élément important tout au long de la séance.

Au début

Mick Schumacher n'a pas pu participer à la FP2, une collision lors de la FP1 ayant nécessité un changement de châssis. Alors que la séance devait être une séance d'essais de pneus pour Pirelli, la pluie a empêché les essais nécessaires d'avoir lieu, mais la durée de la séance a été maintenue.

Il a fallu cinq minutes après le début de la session pour que de l'action se produise sur la piste, avec Nicholas Latifi de William qui patrouillait prudemment sur le circuit avec ses pneus pluie extrême. D'autres pilotes lui ont rapidement emboîté le pas sur les mêmes gommes, repoussant lentement l'eau de la piste. Après 30 minutes, la moitié de la grille avait visité la piste pour faire quelques tours.

Les courses principales

Comme la session devait initialement être une séance d'essais de pneus pour Pirelli, il était prévu que la FP2 tienne une session d'une heure et demie. Malheureusement pour eux, les pneus n'ont pas pu être testés en raison des conditions humides, mais la durée de la session est restée inchangée.

Les temps ont commencé à tomber en cascade une fois que la pluie a tenu bon et que les pilotes sont sortis sur les pneus intermédiaires. De nombreux pilotes ont commencé à prendre le rythme de la piste et à réduire les temps au tour à mesure que l'adhérence du circuit augmentait.

Yuki Tsunoda et Charles Leclerc ont tous deux poussé fort, s'enfonçant dans les graviers alors qu'ils cherchaient de l'adhérence dans leurs tours plus rapides. Les deux pilotes sont revenus sur le circuit sans aucun dommage, poursuivant leurs courses.

Compléter

Sergio Perez de Red Bull a fait face à un incident similaire à celui de Charles Leclerc, et est retourné sur la piste sans dommage. Le Monégasque est retourné aux stands pour régler le problème de ses freins avant gauche qui pourrait avoir causé l'incident, mais le pilote semblait encore mal à l'aise avec la sensation en ressortant.

McLaren a terminé sa course à 20 minutes de la fin, faisant rentrer les voitures pour conclure leur vendredi. Magnussen a été amené dans les stands pour des changements de réglages importants. Il est ensuite ressorti dans les sept dernières minutes pour quelques essais comparatifs.

Lecteur vidéo

Plus de vidéos